Quelles destinations pour les cendres ? et comment les récupérer ?

(Article R.22.13-39 du code des collectivités territoriales)
 Après le dépôt à la mairie du lieu de crémation d’une déclaration signée par la personne habilitée à pourvoir aux funérailles du défunt, les cendres peuvent être :
• Dispersées dans un jardin du souvenir
• Inhumées dans une sépulture au cimetière
• Déposées dans la case d’un columbarium
• Dans une urne scellée sur un monument funéraire au cimetière
• Dispersées en pleine nature ou en mer (sauf sur la voie publique)
• Conservées au crématorium un an maximum.
Nous conserverons les cendres gratuitement pendant les six premiers mois. Puis, la conservation des cendres vous sera facturée par tranche de 2 mois, jusqu’au terme du délais légal de un an. A ce moment là, en l’absence de décision de la personne ayant  qualité pour pourvoir aux funérailles, les cendres sont dispersées à ses frais.


Lorsque la personne ayant qualité pour pourvoir aux funérailles souhaite reprendre les cendres qu’elle nous a confiées, il lui suffit de prendre rendez vous quelques jours avant. L’urne lui sera alors remise, du lundi au vendredi, sur présentation de « L’autorisation de conservation des cendres » qui lui a été remise le premier jour de la conservation des cendres.
Au cas où cette personne ne peut pas ou ne souhaite pas venir, elle peut autoriser une tierce personne à le faire pour elle. Pour ce faire, elle confiera à cette tierce personne « L’autorisation de conservation des cendres » ainsi que sa pièce d’identité ou une photocopie.